Dénicher un climatiseur mobile sans évacuation pas cher en 2019

Pour profiter d’un climatiseur mobile pratique et rapide à installer, il sera possible d’en choisir un sans évacuation. Ces modèles fonctionnent d’une façon complètement différente des autres climatiseurs mais présentent un certain nombre d’avantages.

Top des meilleurs rafraîchisseurs d’air sans évacuation :

Promo : - 170,00 EUR d'économies !Bestseller n°1
Promo : - 150,00 EUR d'économies !Bestseller n°2

Pas d’ouverture nécessaire

Nous faisons de ce type de climatiseurs nos produits phares car ils permettent d’éviter d’encombrer une fenêtre, une porte ou de faire un trou dans le mur qui paraît bien disgracieux. D’autres possibilités existent et nous nous faisons un plaisir de les présenter afin que les particuliers puissent choisir une offre plus appropriée.

rafraichisseur d'air dysonLe climatiseur mobile sans évacuation permet de rafraîchir immédiatement une pièce en le programmant sur la température souhaitée. Il ne reste plus qu’à laisser faire l’appareil qui pourra être efficace en quelques minutes. La personne qui en fera l’acquisition sur notre site pourra ressentir les effets d’une température contrôlée parfaitement.

Un climatiseur mobile silencieux sans évacuation correspond au produit parfait pour toutes les personnes qui cherchent un produit facile à utiliser et à moindre coût. Notre site propose tous ses articles à bas prix pour que chaque personne intéressée ait enfin accès au confort chez elle. Grâce à cet appareil, elle pourra profiter d’une température idéale dès qu’elle le souhaite.

Pour que ce plaisir soit accessible à tous, il fallait impérativement faire en sorte que les prix à l’achat soient moins élevés. Notre site a alors décidé de changer radicalement les offres dans le domaine en proposant uniquement des climatiseurs mobiles sans évacuation à un prix qui s’accorde avec tous les budgets.

Rafraîchir chaque pièce

climatiseur mobileLe fait que ce climatiseur soit mobile est un véritable atout car il peut alors être déplacé dans tout le logement. Il peut prendre sa place dans la pièce à vivre la journée puis partir contrôler la température des chambres quelques heures avant le coucher afin que son utilisateur et sa famille puissent dormir dans les meilleures conditions.

Il peut être placé dans le couloir pour garantir une température homogène dans l’ensemble du logement. Il permet toutes les applications, ce qui explique qu’autant de particuliers souhaitent en acquérir un pour leur domicile.

En général, ils se trouvaient gênés par le prix proposé par les magasins spécialisés ou les enseignes d’électroménager. Nous avons donc tenu à ne retenir que des produits de qualité dans le domaine mais en affichant un bas prix afin que chacun puisse l’intégrer dans son budget.

S’offrir un climatiseur mobile silencieux sans évacuation est désormais une possibilité offerte à tous sans aucune limite. Il s’agit simplement de consulter nos pages pour savoir lequel est le plus indiqué pour chaque acheteur. Chacun a des besoins particuliers et il est donc logique que de nombreux climatiseurs différents soient proposés par nos services.

Nous offrons la possibilité de concevoir la climatisation de son logement sans avoir à mettre en place une évacuation, tout en gardant une qualité et une efficacité certaine des produits. Nos climatiseurs font partie des meilleurs pour offrir de la fraîcheur continue de façon très rapide.

Si la majorité des climatiseurs mobiles sont reliés à une gaine d’évacuation, il est également possible de trouver des modèles qui fonctionnent sans. Très pratique, ils ne demandent aucun travail et peuvent être utilisés librement dans chaque pièce. Très accessibles financièrement, cette solution de rafraîchissement est très intéressante pour les particuliers. Connaître les critères de choix d’un tel appareil va permettre d’acquérir le meilleur climatiseur mobile sans évacuation.

Connaître les différents climatiseurs mobiles sans évacuation

climatiseur mobile sans évacuation

Avant de faire son choix, il faut se pencher sur les différents types d’appareils avec ce fonctionnement proposés dans le commerce. Le climatiseur mobile sans évacuation monobloc est souvent choisi car il est constitué d’un seul élément qui pourra se déplacer dans les différentes pièces de l’appartement. Ne possédant pas d’évacuation, il est moins puissant mais peut constituer une très bonne solution pour rafraîchir l’air en cas de fortes chaleurs.

Le split mobile fonctionne grâce à une cassette qui collecte l’humidité de l’air et qu’il faudra vider régulièrement. Ce modèle de climatiseur mobile sans évacuation parvient à offrir la bonne température pour les logements de superficie moyenne. Capable de rafraîchir jusqu’à 70 mètres carrés, ce choix peut tout à fait convenir à de nombreux particuliers. Il pourra rafraîchir rapidement les pièces à vivre ou être déplacé dans un couloir pour maintenir la température de l’ensemble du logement à un seuil confortable.

Les consoles sont des versions qui peuvent s’installer en fonction de ses besoins. Il est possible de les garder au sol pour pouvoir les déplacer facilement ou de les fixer au mur. Pour garder le côté mobile, la version au sol est plus appropriée avec une efficacité très intéressante. A classer parmi les appareils qui peuvent rafraîchir des pièces de taille moyenne, ce climatiseur mobile sans évacuation est une très bonne proposition pour avoir une solution de rafraîchissement adaptée.

Les critères à prendre en compte pour faire le bon choix en 2019

climatiseur mobile sans évacuationAfin de décider quel climatiseur mobile sans évacuation sera choisi, il convient de se poser la question de l’utilisation prévue. L’appareil conseillé ne sera pas le même pour une utilisation ponctuelle ou une utilisation régulière. La taille de la surface à rafraîchir est un des principaux aspects à prendre en compte car la capacité est différente d’un appareil à l’autre.

Il faudra donc choisir celui qui peut offrir la meilleure performance en se renseignant sur les modèles actuellement disponible dans le commerce. Le budget disponible pour cet équipement va être décisif car chaque possibilité correspond à une tranche de prix particulière.

La gamme de prix est à prendre en compte car les monoblocs sont en général les plus économiques. La marque qui fabrique ce climatiseur mobile sans évacuation peut avoir rajouté des fonctionnalités comme la programmation. Le tarif va alors augmenter plus le modèle est sophistiqué donc il faudra le prendre en compte. Les autres modèles s’avèrent plus onéreux car ils sont composés de plusieurs unités ou possèdent une capacité de rafraîchissement supérieure. Plus il est en mesure d’être efficace sur de grandes surfaces, plus son prix sera élevé puisque son système demande une performance supérieure.

Connaître les différents budgets en 2019 pour choisir le plus approprié

climatiseur mobile sans évacuationLa puissance va déterminer une fourchette de prix dans laquelle le climatiseur mobile sans évacuation va se trouver. Selon l’enveloppe possédée par les personnes intéressées, il sera facile de faire un choix correspondant. Le climatiseur monobloc disponible avec une puissance entre 1500 et 2500 watts pourra être acheté pour une somme variant entre 450 et 650 euros.

Correspondant aux plus économiques, ils sont désormais accessibles au niveau budget pour un excellent rapport entre qualité et prix. Pour une puissance entre 2500 watts et 3500 watts, il faudra prévoir un achat de l’ordre de 600 à 750 euros. Les modèles les plus imposants avec une puissance supérieure à 3500 watts se négocient entre 1800 et 2000 euros. Avant de choisir, il faudra donc étudier son budget et décider de celui qui va convenir pour son logement.

climatiseur mobile sans évacuationLes modèles split sont légèrement plus chers que les précédents puisqu’il sera possible de trouver le petit modèle avec une puissance variant entre 1500 et 2500 watts pour une valeur comprise entre 300 et 800 euros. Les modèles de milieu de gamme ont une puissance entre 2500 et 3500 watts.

Le tarif correspondant se situe entre 600 et 1000 euros. Les personnes qui voudront s’offrir le meilleure de la qualité et rafraîchir correctement leur logement pourront opter pour le modèle avec une puissance supérieure à 3500 watts devront disposer de 2500 à 3500 euros.

Chaque climatiseur mobile sans évacuation va présenter des avantages aussi bien en matière de prix pour que chacun puisse profiter d’un système intéressant pour son logement qu’avec des puissances différentes pour s’accorder avec chaque configuration d’appartement ou de maisons à rafraîchir.

Dyson P04 Pure Cool : le meilleur rafraîchisseur en 2019

Le meilleur rafraîchisseur sans évacuation 2019 est le Dyson P04 Pure Cool. C’est le coup de cœur de la rédaction et le choix des consommateurs !

Disponible sur Amazon.fr :

Dyson TP04 Pure Cool Ventilateur tour de purificateur d'air Blanc et argenté
  • 10 paramètres de vitesse.
  • Affichage LED.
  • Longueur du cordon d'alimentation : 1,8 m.
  • Dimensions : 105,4 x 22,3 x 11,7 cm (H x l x P).
  • Poids : 4,98 kg.

Les stocks sont limités et la livraison à votre domicile express !

A découvrir aussi :

Comment assainir l’atmosphère de sa maison, ce qu’il faut savoir

Renouveler l'air au sein de son habitat

Un air pur et sain dans votre habitat

Dans un habitat, il y a une chose essentielle à respecter, c’est la purification de l’air ou le renouvellement de l’air ambiant. L’air dans une maison doit, en effet, être sain, il en va de notre qualité de vie au quotidien.

Et pour ce faire, il est donc primordial de le recycler, c’est-à-dire expulser de l’air pollué et vicié vers l’extérieur et faire rentrer de l’air frais et sain de manière simultanée dans ce même habitat.

C’est pourquoi, une maison doit posséder un système dédié pour renouveler l’air que l’on respire dans une maison, une VMC, ou ventilation mécanique contrôlée, par exemple.

Cette dernière permet d’évacuer l’air vicié via des bouches d’évacuation situées au plafond. L’entrée d’un air frais se fait, quant à lui, principalement par les aérations de fenêtres.

Présence d’oxygène en quantité suffisante

Tout espace clos et habité doit posséder un système qui favorise l’apport en oxygène. En effet, lorsque l’on respire, nous absorbons non seulement de l’oxygène mais nous dégageons également du dioxyde de carbone. L’oxygène vient donc immanquablement à manquer alors que le CO2 est en trop forte concentration. Il convient donc de renouveler l’air de manière régulière.

Attention au monoxyde de carbone !

Le fait de ne pas renouveler l’air ambiant d’une habitation peut être à l’origine de l’apparition insidieux d’un gaz mortel, le monoxyde de carbone. En effet, tout appareil à combustion, tel que le chauffe-eau ou les chaudières par exemple, ont besoin d’oxygène pour fonctionner. Si manque il y a d’oxygène, alors ce gaz toxique peut apparaître sans même que l’on s’en rende compte. Prudence donc …

A noter qu’il existe dans le commerce des détecteurs de dioxyde de carbone. Chaque habitat devrait en posséder un. Cela peut sauver des vies. Pensez- y !

Contre l’humidité… pour éviter les moisissures

L’aération d’une pièce est essentielle également pour éviter l’accumulation de l’humidité. Cette dernière est une catastrophe dans une maison car elle génère l’apparition de moisissures. Des problèmes de condensation peuvent, de plus, être très néfastes dans une maison. Les supports muraux peuvent alors être atteints et le décollement du papier peint, des fissures dans les enduits ont alors tôt fait de se manifester… sans parler de l’apparition des champignons qui sont un véritable problème dans une maison.

Quelles pièces en priorité ?

WC et salle d'eau

Une bonne ventilation dans une salle d’eau

Les bouches d’aération d’une VMC doivent impérativement être placées dans les pièces humides, c’est-à-dire les pièces qui sont susceptibles de dégager de la vapeur d’eau, telle que la salle de bain, une buanderie ou les toilettes, voire une salle de sport où l’on passera de nombreuses heures à transpirer et à dégager ainsi de la vapeur d’eau.

Installer une VMC dans des toilettes est indiscutablement une priorité, et vous comprenez bien pourquoi. Il s’agit là d’aérer autant que possible et de manière rapide, l’air vicié tout autant que les odeurs… tout le monde n’a pas la chance de disposer d’une fenêtre ou lucarne dans leur WC.

Nettoyer les bouches d’aération, c’est important

Une chose que l’on ne pense jamais à faire, c’est de nettoyer les bouches d’aération de notre ventilation. Celles-ci sont, bien souvent, encrassées, sans même que l’on ne le sache. L’air pénètre alors moins bien et le renouvellement de l’air est moins efficient via ce système d’aération.

Que dit la loi à ce sujet ?

Que dit la loi et la réglementation à ce sujet ? Il existe bel et bien une norme relative au renouvellement de l’air dans un habitat. Celle-ci impose une certaine quantité d’air qui doit être renouvelée, en l’occurrence, la norme européenne NBND50001 impose un débit d’air minimal fixé à 3,6 mètres cubes par mètres carrés de surface. Cette valeur est une moyenne.

Les locaux qui sont non résidentiels possèdent, eux aussi, leur propre réglementation. Celle-ci se manifeste par la norme européenne EN13779 qui impose un débit d’air de 22 mètres cubes par personnes et par heure.

Un geste réflexe efficace pour aérer sa maison

Fenêtre de maison

Ouvrez vos fenêtres régulièrement pour ventiler la maison

Malgré le fait que vous possédez tel ou tel système de renouvellement d’air au sein de votre habitat, vous n’êtes pas dispensé, pour autant, de créer un afflux d’air direct et soudain dans votre maison.

Ouvrez donc toutes les fenêtres de votre habitat tous les jours et ce, durant quelques minutes. Rien ne vaut une aération par ouverture fréquent de vos fenêtres !

C’est un geste simple, pourtant peu le font. Nos grands-parents faisaient ce geste chaque jour. Ils avaient compris cela. Aujourd’hui, à l’époque de modernité dans laquelle nous vivons, nous pensons que les ventilations et autres appareils d’assainissement de l’air qui sont présents dans nos maisons suffisent et qu’il n’est plus indispensable d’aérer notre maison en ouvrant nos fenêtres. Grave erreur…

Pour une bonne santé, le renouvellement de l’air est nécessaire

Si vous voulez conserver une bonne santé au quotidien, vous devez déjà commencer par respirer un air sain. D’après l’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, il y a, dans le monde entier, environ deux millions de morts par an à cause de la pollution de l’air intérieur. Ce chiffre devrait alerter les gens et leur faire reconsidérer, si besoin, le système d’aération à l’intérieur de leur maison.

Les polluants intérieurs

Quels sont ces polluants intérieurs ? Nous avons vu que la présence de dioxyde de carbone était néfaste (celle du monoxyde de carbone étant encore plus dangereux) et qu’il était nécessaire de créer un apport fréquent en oxygène frais. Mais qu’en est-il des autres polluants que nous respirons dans un lieu clos ? Ceux-ci sont en fait nombreux.

Les polluants chimiques

La dénomination « polluants chimiques » englobe les composés organiques volatils, plus connus sous le nom de COV. Ce sont les oxydes d’azote, le monoxyde de carbone, les phtalates, les formaldéhydes ou encore les hydrocarbures aromatiques ou HAP.

Les COV sont une véritable plaie pour la vie au sein de notre maison car ils sont présents dans de nombreux objets du quotidien. La plupart sont sans danger direct sur notre santé, mais ceux-ci sont, cependant néfastes pour notre santé, c’est le cas des allergènes, des irritants et bien sûr des composés cancérigènes.

Les COV se retrouvent ainsi dans les produits d’entretien, ans les sprays et autres désodorisants. Ils se manifestent également lors de travaux de bricolage, d’entretien ou tout simplement dans les meubles. Parfois, cuisiner peut même être une source de COV.

Les formaldéhydes sont par exemple présents dans les colles de meuble, dans les moquettes ou encore dans les papiers peints.

Les phtalates, quant à eux, sont présents dans les sacs en plastique pvc. On les retrouve également dans de nombreux appareils électroménagers. En effet, ces derniers sont utilisés pour retarder les incendies (retardateur de flamme).

Le saviez-vous ?

Tout produit de décoration ou de construction possède une notation COV. Cette notation va de A+ à C. A+ signifiant une émission très faible de COV, la note C signifiant une émission forte.

Les bio contaminants

Dans la catégorie de bio contaminants, on retrouve les allergènes domestiques, celles dont les acariens sont à l’origine, mais pas que… les allergènes de nos animaux domestiques ou encore le pollen sont, eux aussi, à classer dans la catégorie des bio contaminants.

Enfin, les moisissures sont de fort bio contaminants. L’origine des moisissures est les champignons et les bactéries. L’apparition de ces derniers sont la conséquence de la présence d’humidité.

Les micros particules et fibres

Bois de cheminée et fumée toxiques

Attention aux fumées nocives dans votre maison

Les micros particules et fibres sont issus, dans la plupart des cas, de session de bricolage du bois, notamment lors de la découpe de planche en MDF (le MDF correspond à un panneau de bois à densité moyenne). Mais celles-ci peuvent tout aussi bien se manifester sous d’autres formes, tel que l’amiante, pour ne citer que la plus connue des micro particules qui sont dangereuses à respirer pour l’être humain.

Enfin, on peut retrouver la présence de particules fines dans l’atmosphère qui proviennent d’autres sources, telles que lors de la combustion de bois ou de carburant. Inutile de préciser que ces particules fines sont nocives pour la santé !

Il en va de même pour les fumées de cigarette ou encore les fumées dégagées lors d’une cuisson un peu trop appuyée. Que dire alors des fumées dégagées par un feu de cheminée lorsque cette dernière est mal entretenue ?!

Moins connues, les particules issues de la combustion de bougies dans une maison sont, elles aussi, néfastes pour notre santé. Aussi, les bougies et autres encens sont à classer dans la catégorie des polluants intérieurs… même si dans la croyance populaire ces dernières sont bénéfiques. Il n’en est rien.

Toutes ces particules, fibres et autres microparticules, sous quelque forme qu’elle soit, peuvent pénétrer au sein de notre organisme et peuvent venir encrasser nos poumons. Bien sûr, cela ne se fait pas du jour au lendemain, mais sur une période plus longue. Voilà pourquoi il est essentiel de bien aérer l’air ambiant d’un habitat.

Les conseils pour un air sain dans son habitat

Voici quelques conseils pratiques à mettre en œuvre afin d’améliorer notre qualité de vie. Ces conseils ne coûtent rien. Il ne s’agit pas ici de revoir toute l’installation de sa maison afin de favoriser un meilleur renouvellement d’air…mais d’appliquer des gestes simples et efficaces au quotidien.

  1. Utilisez des produits ménagers labélisés et neutres pour le sol et les meubles
  2. N’utilisez pas de l’eau de javel sans aérer votre maison
  3. Ouvrez vos fenêtres lorsque vous faites le ménage
  4. Changez vos draps de manière fréquente
  5. Nettoyez régulièrement la moquette, les tapis, les serviettes de bains… nid à acariens !
  6. Aérez votre maison durant 5 minutes tous les jours en ouvrant vos fenêtres
  7. Evitez de fumer à l’intérieur de votre habitat
  8. N’utilisez pas de bougies ou de l’encens
  9. Evitez les aérosols pour parfumer l’air ambiant
  10. Entretenez le foyer de votre cheminée
  11. Changez les filtres de votre VMC au moins une fois tous les 10 ans
  12. Nettoyez les grilles de vos radiateurs, convecteurs ou panneaux rayonnants
  13. Ne surchauffez pas vos pièces, baissez le thermostat de votre chauffage
  14. Laissez vos animaux loin de votre chambre… on ne dort pas avec les animaux
  15. Brossez les animaux à poils afin d’éviter l’accumulation de poils dans votre maison
  16. Achetez vos meubles et matériaux possédant une note A+