Eco cooler, le climatiseur révolutionnaire sans électricité

Eco cooler, le climatiseur révolutionnaire sans électricité

Quand il fait chaud, on cherche à tout prix la solution optimale pour rester au frais et rafraîchir son intérieur. La clim est l’une des options les plus sollicitées. Or, elle est associée à divers frais supplémentaires, à ne citer que le prix de l’électricité. Dans le but de garder au frais la maison, sans avoir à dépenser le moindre centime, des ingénieurs du Bangladesh ont mis au point un climatiseur écolo sans électricité.

Et oui, les systèmes les plus rudimentaires sont parfois les plus surprenants. A l’aide de quelques bouteilles, ils ont confectionné un véritable système d’aération pour votre habitat. Un drôle d’engin qu’ils ont baptisé Eco-cooler.

Une idée astucieuse pour venir en aide aux habitants du Bangladesh

En association avec l’agence de pub Grey Bangladesh fait, l’Eco-cooler a été créé par une firme indienne du nom de Grameen Intel Social Business. Cette dernière a pour vocation d’optimiser les solutions technologiques pour qu’elles soient accessibles au grand public. Si l’entreprise a décidé de s’orienter dans cette voie, c’est que le pays est régulièrement soumis à de grandes chaleurs pouvant aller jusqu’à 45°C.

En conséquence, la population en souffre alors que la plupart des habitations locales sont en tôle et la température culmine. Ce principe parvient à faire baisser les températures des cabanes en tôle à 5°C. L’Eco-cooler profite donc à un grand nombre de gens, car les chiffres officiels estiment que 28.000 personnes vivent dans ces cabanes en tôle sans électricité.

Le principe de fonctionnement de l’Eco-cooler

Comme on vient de le dire, cet appareil actionne un système ingénieux qui ne nécessite pas d’électricité dans son utilisation, donc gratuit. Ce qui permet un gain d’énergie considérable pour ses usagers.

Il fallait ainsi travailler sur un rafraîchisseur d’air à la fois écologique, efficace et peu onéreux. D’autant que le cahier des charges était très simple, ce qui a permis de relever le défi. Résultat, le projet a été mené avec succès et l’Eco-cooler a vu le jour. Depuis, les habitants du Bangladesh souffrent moins de la canicule quand vient l’été.

Le processus de fabrication de ce clim écolo n’a rien de bien complexe. En termes de matériel, il suffit de quelques planches et des bouteilles en plastique. Un procédé relativement simple que vous pouvez tester vous-même.

Pour comprendre son fonctionnement, le test consiste à souffler sur sa main avec la bouche grande ouverte, puis de recommencer avec la bouche ouverte au minimum. En soufflant avec une bouche grande ouverte, vous sentirez un air chaud.

Par contre, si vous effectuez un soufflement avec la bouche réduite à un petit orifice, vous sentirez de l’air froid. Afin de baisser la température de l’air, ses concepteurs se sont servis de ce système de différence de pression.

Comment construire ce climatiseur écolo ?

La technique de l’Eco-cooler est simplissime et accessible à tous. Les bouteilles sont coupées en 2 puis collées sur une planche. Autrement dit, le climatiseur est constitué d’une plaque trouée dans laquelle on insère le goulot de bouteilles tronquées. Ensuite, la planche est accrochée telle une fenêtre, les goulots étant placés vers l’intérieur de la maison.

L’air chaud venant de l’extérieur s’engouffre par la grande ouverture du fond de la bouteille, où il est comprimé et ressort par la petite ouverture quelques degrés en moins. Il peut être déplacé partout dans la maison du moment qu’il y ait une ouverture d’où l’avantage de son côté amovible. Une manière intelligente de gagner en confort, tout en réduisant le réchauffement climatique.

Si vous aussi, vous voulez expérimenter ce clim un peu spécial à la maison, le Grameen Intel Social Business a mis les plans de l’Eco-cooler en ligne. De ce fait, tout le monde peut le reproduire sans avoir à demander un droit d’autorisation ni quoi que ce soit. En même temps, il soutient le recyclage des bouteilles en plastique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *